ALPSMAN

‌ALPSMAN    4 juin 2022 

Le teaser, et son départ au milieu des eaux turquoises du lac d’Annecy, avait été déclencheur de mon inscription sur l’ALPSMAN (triathlon XXL) à la sortie de la saison dernière pour fêter mes 50 ans en 2022.
Je n’ai pas été déçu : grandiose et pour toujours en mémoire. Embarquement sur la libellule à 4H30, à l’eau à 5H10. Une vingtaine de minutes en mode étoile ou flotteur le temps que tous soient sautés dans le lac et la corne de brume sonne le départ.  Une natation plaisante et réussie pour moi en terme horaire (1H10  60ème sur le petit peloton de 350 ). Je suis presque allé droit… pour ceux qui me connaissent…
Les 32-34 degrés de la journée ont rendu la partie vélo et ses 7 ascensions (4400 D+) encore plus éprouvantes. Pas rassurant de penser que sa gourde fuit en sentant de l’eau tomber sur ses pieds alors que c’est en réalité ton corps qui se vide et ruisselle à grosses gouttes…  Je descends du vélo autour de la 100ème place mais bien « attaqué » déjà.
Le coup de chaud pendant le marathon était presque inévitable. Seule la première heure a été tenue Après, j’ai dû me contenter de faire avec l’énergie restante. Le nombreux public permet d’avancer, même lentement, pour finir 125ème et accéder au titre de Finisher.   Super expérience.
A revivre, peut-être, accompagné cette fois d’autres froggies…
Mission Alpes d’huez maintenant : on sera deux avec Sébastien.  Autre beau défi !!!

David

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.