Archives par mot-clé : Vie du club

Rapport de stage : L’ECBT en Classe de Mer – 23 et 24 Avril – 2ème journée

Dimanche 24/04…deuxième round !!
 

Les réveils sonnent un peu avant 8h00 ; dans les chambres, ça sent le chien mouillé, les courbatures prévues sont là…pas pour Dominique, frais comme un gardon ! Direction le petit dej’, avant d’attaquer les 83 km vélo programmés.

9h00, c’est parti….une petite pluie est au rendez-vous. Plein ouest !, Saint-Lunaire, Saint Briac – Phil :  »p…tain, c’est beau la Côte d’Emeraude!  » – passage sur le Frémur. L’allure est bonne, Yves et Yann sautent dans le faux plat H.C. de Lancieux, personne n’attend … »enfoirés » ! Nous nous dirigeons vers Saint-Cast… ;glissade pour Valentin, dans la descente  »piste noire » vers la plage de quatre vaux : un steak sur la hanche et le bras éraflé (alors, autant sa technique natation est impeccable, autant il s’est dit preneur de renseignements pour le vélo…John Tomac, si tu lis cet article…). Nous poursuivons vers Saint-Cast, Christophe et Seb sont faciles ; sur son vélo, Franck observe et estime que Réguis a des mollets hyper musclés à côté ceux de Camille « on dirait des pattes de poulet bouillies mais ça avance ! »… les kilomètres défilent… le bordel commence… Antho reprend le refrain  »et une, et deux….et trois crevaisons : Mr Pneus pourris du we  », Denis enchaîne avec un bris de chaîne. Pas de problème, Réguis « Maître mécano » répare cela, dérive chaîne en main, 45 secondes chrono. Plusieurs groupes dans la nature, on rentre sur Dinard. Une dernière crevaison / boyau explosé pour Jérôme ! Yannick le dépanne en allant chercher sa voiture…..

L’heure tourne vite ! Douche/repas/direction Saint-Malo pour l’activité proposé par Eric:Aviron de mer, chapeauté par Loann, notre grand champion de la discipline !!
Après un briefing technique de la part de Loann et de son pote, les équipages composés d’un barreur et de quatre forçats s’élancent pour les essais dans le port de Saint-Servan…il y a les conseils techniques et ensuite la pratique…ça se complique. Bruno a pris le poste 1 rameur, c’est le guide !!Objectif: tour du Grand Bé… « t’as dit Hop, pelles en haut, p..tain attends !! j’ai pas dit Go, touche pas à mes rames !! attention le bateau !! bref…(une adresse : Apolline Lambert – psychomotricienne à Guichen – 55 euros la séance).
Cette superbe activité se termine par une course…nous tairons le résultats officiel…

C’est la fin, une mousse, un en-cas et les à bientôt ; les urnes et leurs politiques nous attendent. Ils peuvent prendre exemple sur notre président : un programme complet et respecté. Merci Eric ! Objectif émultion/ cohésion atteint ! Merci à Yann, pour ces deux beaux parcours vélos, merci à Evelyne Dhéliat et sa clémence. Un grand merci, à tous les automobilistes qui nous ont klaxonné chaleureusement sur nos vélos : le maillot ECBT True Racing est aussi connu sur la côte nord !

Si vous chercher qui est Clémence, c’est que vous n’avez pas encore bien récupéré du stage… et John Tomac ?!

Fred

Rapport de stage : L’ECBT en Classe de Mer – 23 et 24 Avril – 1ère journee

Journée du Samedi
 
C’est à Dinard que 27 Froggies, 26 hommes et la courageuse Sarah, ont pris rendez-vous pour deux jours de stage. Une organisation signée par notre président, Eric ; Son objectif annoncé : «l’émulsion» !!!??
Dès 8h, tout le monde arrive au CREPS, véhicules chargés à fond, sourires aux lèvres. Pas de temps à perdre…on décharge le matos, installation dans les chambres seul ou en couple…

Après une petite séance photos, les vélos sont enfourchés pour les 70 km prévus. Un beau circuit en bord de Rance, passage sur le Pont Saint-Hubert, de superbes paysages…Après quelques kilomètres, l’imposant groupe se sépare en deux. Les plus jeunes emmènent le groupe 1 à bonne allure, ça flingue à chaque pancarte, dans les bosses…Sam met tout le monde d’accord, tous en ligne sur 7km à 45!! c’est qui le patron?! Bonne ambiance également dans le second groupe, une première crevaison pour Antho dans Dinan…on ne rentrera plus sur le 1er groupe… nous aurions pourtant pu!! Pendant ce temps, Sarah a préféré faire un premier parcours de 13km à pied.

Retrouvailles au CREPS, pour le déjeuner. Ça chambre dur!! normal… L’analyse du chef Thierry: «c’est bon… mais c’est pas du frais, le poisson, c’est du surgelé, le poireau aussi, l’omelette … des œufs en bidon… dans mon resto, on m’oblige à faire un poisson frais tous les jours mais avec le télé-travail, c’est la merde». Les discussions sont riches et variées…

Pas de sieste, nous avons rendez-vous au bout de la plage de l’Écluse pour un périple en kayak. Les combis néoprènes et gilets de sauvetage sont enfilés, pagaies à sa taille… direction l’embarcation sur son kayak monoplace ou en duo. C’est là que ça se complique, la mise à l’eau est houleuse… personne ne veut tomber…la mer est 10 ou 11° ; Salah fait un petit retournement… vivifiant!! une surveste et c’est reparti!
A chacun son allure, direction Saint Servan,… Jérôme maîtrise son affaire, facile, Micka se préserve pour le footing, Gwen, Arnaud et Eric font parler les gros muscles. Arrivés à la plage de Saint-Servan, une petite collation nous attend, une crêpe et une bière… ça fait du bien, on s’en met «plein la gueule» au sens littéral également, «l’émulsionnage» prend forme! Le stage commence maintenant pour Denis!!
L’heure de rentrer…Camille et Réguis font trempette ( Camille : «c’est d’la faute à Réguis, il a….»… la bière peut-être…). Au final, deux heures de kayak intensives!

Retour au CREPS, transition éclair pour la course à pied. Au menu, une traversée Dinard – Saint-Malo en bateau, retour sur un circuit trail de 15km. Bien que ce ne soit pas un voilier, on sent Arnaud épanoui sur ces 6 minutes de traversée… c’est un marin, un vrai! Pour lui, Tribord, c’est plus qu’une gamme vêtements de chez Décathlon… c’est parti pour la c à p, les groupes se forment rapidement. Devant, Loann, Jonathan, Salah, Samuel et Valentin dévorent les kms en 4′ au kilo sur ce circuit exigeant. Derrière, l’allure est moins rapide, le riche patrimoine est mieux apprécié, Yannick observe avec attention la Tour Solidor, construite en 1382 sous Jean IV de Bretagne tandis que Gwen contemple le barrage – usine marémotrice à la capacité installée de 240 MW !!
Thomas en profite pour parfaire son bronzage sur les parties les plus claires de son petit corps… ça vaut bien la fessé!
A l’avant , pas de cadeau, Jonathan et Loann se détachent et se livrent un beau duel. Kilian et François n’ont qu’a bien se tenir. Et 15Km de plus pour Sarah, facile…

Repos des guerriers mérité, après la douche, nous nous retrouvons dans une petite salle pour refaire le plein, notamment en protéines présentes dans l’arachide ainsi quand boissons houblonnées et même anisées… Le débat sportif est intense, la récupération active par la parole (A ce sujet, si vous étiez placés à côté de Denis ou de son fils spirituel Thomas et que vous souffrez aujourd’hui d’acouphènes, le club ne pourra pas, hélas, prendre en charge ces désagréments).

Enchaînement resto ! Rico nous a réservé une crêperie, le km pour s’y rendre pique un peu… 2 galettes, une crêpe et une bolée, discussions en tout genre… et aux lits, usés!!

A suivre, l’épisode 2, la journée du dimanche…

Et pour le plaisir, les photos de ce WE
photos.app.goo.gl/ji3ugjc8ADXs71QFA
Fred

Le sport… futile et indispensable

En cette période tumultueuse, les priorités de chacun ont évolué, en fonction des consequences à plus ou moins long terme sur sa vie privée et professionnelle. Certains d’entre nous sont impliqués, directement ou via leurs proches, dans le traitement de cette situation. Cette crise permet aussi de remettre en valeur certaines fonctions essentielles à tous dans notre société. Merci à vous et courage pour la suite. Courage également à ceux dont l’activité future est remis en cause par la situation.
Les longueurs de souffrance à la Conterie, l’attente du nouveau bassin, les dégustations post-fractionnés du jeudi, la 1ère heure à plus de 30km/h du dimanche matin,…. tout ceci a disparu aujourd’hui, à juste titre.
Néanmoins, le sport reste un exutoire, et malgré l’absence d’objectif en compétition, beaucoup s’organisent comme ils peuvent pour continuer à pratiquer. Notre heure « extérieure » quotidienne reste une soupape, et les différents outils ou applis existants aujourd’hui peuvent permettre une pratique confinée.
Ceux qui ont la chance de posséder un home-trainer peuvent profiter
aujourd’hui de solutions qui ont transformées la vision solitaire du mur de garage. Des applis comme Zwift, Bkool, Tacx, Kinomap,… permettent des entraînements ludiques et groupés. Une solution de connexion est malgré tout nécessaire pour bien en profiter (infos dispos auprès de quelques habitués). Il manque quand même un peu d’ordre et de règlement, chacun se permettant le port d’une tenue sans rapport avec nos couleurs fétiches. Et l’image ECBT alors !!! 🤣🐸
Et sinon, de nombreuses applis ou vidéos YouTube, Facebook, Instagram permettent de pratiquer diverses sessions de PPG, de Yoga,… ou de visionner de nombreux concerts Live (mention perso pour M).
Au plaisir de se retrouver lors de sessions Meetup, que chaque membre peut organiser, en attendant des retrouvailles physiques entre nous tous, qui permettront de constater les transformations physiologiques de chaque Frog.
Gardez la santé, la forme et le moral.

Phil

2020… c’est maintenant

Une bien belle soirée d’AG
De beaux projets à venir : stage, soirée, épreuve club à Tours,…
Et surtout… un trombinoscope qui a pris un sérieux coup de jeune 😉
Bienvenu aux nouveaux, et merci à tous ceux qui font vivre l’ECBT.
Bon maintenant, terminé la rigolade et la rougaille (excellente), il va tous falloir s’y remettre. Et dès demain pour certains.

Phil