Tourisme Vert sur La Rochelle / Half des 2 Tours

On n’a pas 2 fois l’occasion de faire une 1ère bonne impression. Les organisateurs de l’ Half des 2 Tours / La Rochelle l’ont bien compris, et ont fait ce qu’il faut pour que cette 1ère édition soit un succès.Un village et parc vélo aux pieds des 2 tours à l’entrée du port, une natation en mer et dans le vieux port, un parcours vélo plat à base de relances et longues lignes droites sur un aller-retour (un bémol néanmoins sur l’état de certaines routes), une CaP en pleine ville longeant la côte et le port, du monde, de la chaleur, de la chaleur, de la chaleur, de la ….
Après le Tours’Man en 2021, l’objectif de l’ECBT s’est porté en 2022 sur cet Half des 2 Tours. 34 cuisses de grenouilles prêtes à se contracter pendant 4 à 6h : Anthony, Arnaud, Bruno Hs, Bruno Hl, Camille, Christophe, Claude, Denis, Elisabeth, Fabien, Franck, Jerome, Mathieu, Phil, Reguis, Thierry et Yves. Une pensée également pour les éclopées de la période d’entrainement : Eric, Gwen, Loann, Yannick (désolé si j’ai zappé quelques noms).
750 inscrits sur une course qui promet quelques paquets en vélo, malgré l’interdiction du drafting (on en reparlera).
Départ le samedi pour récupérer les dossards, déposer les vélos dans le sas, profiter des terrasses au milieu de la foule de touristes,… et terminer par l’habituelle soirée pasta de l’avant course. 

Jour J: debout 5h30. La journée commence mal pour notre Titi brasseur. Fermeture de la trifonction cassée. Ouf… une solution de secours avec une vieille tri vintage en taille L.
8h00. GO. Le rolling start est, je pense apprécié par tous. Pas de bousculade. L’eau est bonne. Le passage entre les tours mérite quelques coups d’œil le temps d’une respiration à droite, puis à gauche. Une belle nat pour beaucoup d’entre nous. Chacun pourra être d’accord ou pas avec cette appréciation personnelle. Perso, voir arriver dans le sas T1 plusieurs frogs est un plaisir rare.
Et c’est parti pour 82 km vélo sur un parcours roulant le long de la côte puis vers Marans pour revenir ensuite par le même chemin (ça y ressemble parfois question bitume). De petites routes étroites sur les premières sections, et beaucoup de compétiteurs. Il faut être expert pour se faufiler sans drafter… les cartons bleus pleuvent. Normal/anormal? chance/malchance? bien joué l’arbitre/au ch… l’arbitre? 3 d’entre nous ont une opinion bien tranchée de la situation. Afin de ne pas donner libre cours aux harcèlements sur réseaux sociaux, leur nom ne sont pas cités. Mais 2 d’entre eux cherchent encore la pénalty box afin d’être classés.
En tout cas le parcours plat permet de belles moyennes. Mais perso, j’ai revu quelques frogs me saluer avec moins de plaisir de mon côté, ce coup-ci. Bref, satisfait du travail accompli quand même.
Nous y voilà. Un semi sous 28 ou 29 degrés annoncés. Dur dur dur… je passe sur un souci perso, non racontable ici, qui me pourri le début de course, et me fait perdre 5mn (l’abandon ne fut pas loin). Le parcours permet de régulièrement croiser tout le monde. Peu d’entre nous ont une bonne tête, la plupart ont vraiment une sale tronche. Je n’ose pas imaginer la mienne. Les supporters/trices de l’ECBT donnent de la voix pour nous pousser. Merciiiiiii à vous toutes et tous.
Pas question de louper le moindre ravitaillement ou la moindre lance à eau. Putain de réchauffement climatique.
Allez, un dernier contournement du port, devant les touristes attablées. Yves me reprend et nous terminons les 2 derniers km ensemble. C’est fait.
Vite, à boire!!! Non, pas de bière… du coca, de l’oasis, et encore un coca svp…

Entre satisfaction et déception, plaisir et douleur, encouragement et chambrage, chacun a une fois de plus fait honneur à l’ECBT, dans cet esprit de rigolade, sans se prendre au sérieux, mais en ne lâchant rien.
Et une fois de plus, les familles présentes ont participé pleinement à la réussite de ce Week-end.
Et enfin, un salut aux ex frogs également présents : François et Valentin Helleux, et Stephane Robert.

Les photos de Carla/Jerome/Titi/Phil
Le classement complet : Half des 2 Tours

Le classement ECBT

                                                                 

Phil

Triathlon Iffendic 2022

L’ECBT poursuit sa saison de triathlon.5 Froggies au départ du S ce matin sous le soleil. Température idéale 20°c dans l’eau. Un parcours vélo vallonné et une course à pied dans la forêt autour du Lac de Trémelin.
Il va falloir quand même travailler les transitions et les enchaînements d’après notre coach du jour, tonton Bruno !
Que des sourires à l’arrivée, un grand merci aux supporters !!!

Carla

Fête du muguet à TriatBain

L’ECBT poursuit sa période d’activités soutenues.
Comme depuis quelques années, le club a joué, le week-end dernier, son rôle de partenaire bénévole afin d’aider l’USB dans l’organisation des épreuves du TriATBain.
Montage et gestion du parc à vélo, aide à la signalisation, participation aux épreuves S et M (bénévoles et/ou triathletes), démontage.
Merci à Reguis pour son implication dans ce WE.
L’épreuve S du dimanche matin à permis à plusieurs jeunes fougueux du club (dont 2 fougueuses) de faire parler leurs fibres explosives. Et l’après-midi, les vrais hommes du club se sont affrontés sur le M 🤣🤣🤣💪. Une belle préparation pour La Rochelle.
Du soleil, des encouragements, de la sueur… il ne manquait que Fred pour nous pondre un bel article 📝.
Merci à L’USB pour ce beau week-end et cette belle organisation.
 
Beaucoup de photos ici

photos.app.goo.gl/53HLGM4JJsGSdcpu9

Et les classements

pdf icon Classement-general-Tri-At-Bain-S_2022.pdf
pdf icon Classement-general-Tri-At-Bain-M_2022.pdf

Phil

Rapport de stage : L’ECBT en Classe de Mer – 23 et 24 Avril – 2ème journée

Dimanche 24/04…deuxième round !!
 

Les réveils sonnent un peu avant 8h00 ; dans les chambres, ça sent le chien mouillé, les courbatures prévues sont là…pas pour Dominique, frais comme un gardon ! Direction le petit dej’, avant d’attaquer les 83 km vélo programmés.

9h00, c’est parti….une petite pluie est au rendez-vous. Plein ouest !, Saint-Lunaire, Saint Briac – Phil :  »p…tain, c’est beau la Côte d’Emeraude!  » – passage sur le Frémur. L’allure est bonne, Yves et Yann sautent dans le faux plat H.C. de Lancieux, personne n’attend … »enfoirés » ! Nous nous dirigeons vers Saint-Cast… ;glissade pour Valentin, dans la descente  »piste noire » vers la plage de quatre vaux : un steak sur la hanche et le bras éraflé (alors, autant sa technique natation est impeccable, autant il s’est dit preneur de renseignements pour le vélo…John Tomac, si tu lis cet article…). Nous poursuivons vers Saint-Cast, Christophe et Seb sont faciles ; sur son vélo, Franck observe et estime que Réguis a des mollets hyper musclés à côté ceux de Camille « on dirait des pattes de poulet bouillies mais ça avance ! »… les kilomètres défilent… le bordel commence… Antho reprend le refrain  »et une, et deux….et trois crevaisons : Mr Pneus pourris du we  », Denis enchaîne avec un bris de chaîne. Pas de problème, Réguis « Maître mécano » répare cela, dérive chaîne en main, 45 secondes chrono. Plusieurs groupes dans la nature, on rentre sur Dinard. Une dernière crevaison / boyau explosé pour Jérôme ! Yannick le dépanne en allant chercher sa voiture…..

L’heure tourne vite ! Douche/repas/direction Saint-Malo pour l’activité proposé par Eric:Aviron de mer, chapeauté par Loann, notre grand champion de la discipline !!
Après un briefing technique de la part de Loann et de son pote, les équipages composés d’un barreur et de quatre forçats s’élancent pour les essais dans le port de Saint-Servan…il y a les conseils techniques et ensuite la pratique…ça se complique. Bruno a pris le poste 1 rameur, c’est le guide !!Objectif: tour du Grand Bé… « t’as dit Hop, pelles en haut, p..tain attends !! j’ai pas dit Go, touche pas à mes rames !! attention le bateau !! bref…(une adresse : Apolline Lambert – psychomotricienne à Guichen – 55 euros la séance).
Cette superbe activité se termine par une course…nous tairons le résultats officiel…

C’est la fin, une mousse, un en-cas et les à bientôt ; les urnes et leurs politiques nous attendent. Ils peuvent prendre exemple sur notre président : un programme complet et respecté. Merci Eric ! Objectif émultion/ cohésion atteint ! Merci à Yann, pour ces deux beaux parcours vélos, merci à Evelyne Dhéliat et sa clémence. Un grand merci, à tous les automobilistes qui nous ont klaxonné chaleureusement sur nos vélos : le maillot ECBT True Racing est aussi connu sur la côte nord !

Si vous chercher qui est Clémence, c’est que vous n’avez pas encore bien récupéré du stage… et John Tomac ?!

Fred

Rapport de stage : L’ECBT en Classe de Mer – 23 et 24 Avril – 1ère journee

Journée du Samedi
 
C’est à Dinard que 27 Froggies, 26 hommes et la courageuse Sarah, ont pris rendez-vous pour deux jours de stage. Une organisation signée par notre président, Eric ; Son objectif annoncé : «l’émulsion» !!!??
Dès 8h, tout le monde arrive au CREPS, véhicules chargés à fond, sourires aux lèvres. Pas de temps à perdre…on décharge le matos, installation dans les chambres seul ou en couple…

Après une petite séance photos, les vélos sont enfourchés pour les 70 km prévus. Un beau circuit en bord de Rance, passage sur le Pont Saint-Hubert, de superbes paysages…Après quelques kilomètres, l’imposant groupe se sépare en deux. Les plus jeunes emmènent le groupe 1 à bonne allure, ça flingue à chaque pancarte, dans les bosses…Sam met tout le monde d’accord, tous en ligne sur 7km à 45!! c’est qui le patron?! Bonne ambiance également dans le second groupe, une première crevaison pour Antho dans Dinan…on ne rentrera plus sur le 1er groupe… nous aurions pourtant pu!! Pendant ce temps, Sarah a préféré faire un premier parcours de 13km à pied.

Retrouvailles au CREPS, pour le déjeuner. Ça chambre dur!! normal… L’analyse du chef Thierry: «c’est bon… mais c’est pas du frais, le poisson, c’est du surgelé, le poireau aussi, l’omelette … des œufs en bidon… dans mon resto, on m’oblige à faire un poisson frais tous les jours mais avec le télé-travail, c’est la merde». Les discussions sont riches et variées…

Pas de sieste, nous avons rendez-vous au bout de la plage de l’Écluse pour un périple en kayak. Les combis néoprènes et gilets de sauvetage sont enfilés, pagaies à sa taille… direction l’embarcation sur son kayak monoplace ou en duo. C’est là que ça se complique, la mise à l’eau est houleuse… personne ne veut tomber…la mer est 10 ou 11° ; Salah fait un petit retournement… vivifiant!! une surveste et c’est reparti!
A chacun son allure, direction Saint Servan,… Jérôme maîtrise son affaire, facile, Micka se préserve pour le footing, Gwen, Arnaud et Eric font parler les gros muscles. Arrivés à la plage de Saint-Servan, une petite collation nous attend, une crêpe et une bière… ça fait du bien, on s’en met «plein la gueule» au sens littéral également, «l’émulsionnage» prend forme! Le stage commence maintenant pour Denis!!
L’heure de rentrer…Camille et Réguis font trempette ( Camille : «c’est d’la faute à Réguis, il a….»… la bière peut-être…). Au final, deux heures de kayak intensives!

Retour au CREPS, transition éclair pour la course à pied. Au menu, une traversée Dinard – Saint-Malo en bateau, retour sur un circuit trail de 15km. Bien que ce ne soit pas un voilier, on sent Arnaud épanoui sur ces 6 minutes de traversée… c’est un marin, un vrai! Pour lui, Tribord, c’est plus qu’une gamme vêtements de chez Décathlon… c’est parti pour la c à p, les groupes se forment rapidement. Devant, Loann, Jonathan, Salah, Samuel et Valentin dévorent les kms en 4′ au kilo sur ce circuit exigeant. Derrière, l’allure est moins rapide, le riche patrimoine est mieux apprécié, Yannick observe avec attention la Tour Solidor, construite en 1382 sous Jean IV de Bretagne tandis que Gwen contemple le barrage – usine marémotrice à la capacité installée de 240 MW !!
Thomas en profite pour parfaire son bronzage sur les parties les plus claires de son petit corps… ça vaut bien la fessé!
A l’avant , pas de cadeau, Jonathan et Loann se détachent et se livrent un beau duel. Kilian et François n’ont qu’a bien se tenir. Et 15Km de plus pour Sarah, facile…

Repos des guerriers mérité, après la douche, nous nous retrouvons dans une petite salle pour refaire le plein, notamment en protéines présentes dans l’arachide ainsi quand boissons houblonnées et même anisées… Le débat sportif est intense, la récupération active par la parole (A ce sujet, si vous étiez placés à côté de Denis ou de son fils spirituel Thomas et que vous souffrez aujourd’hui d’acouphènes, le club ne pourra pas, hélas, prendre en charge ces désagréments).

Enchaînement resto ! Rico nous a réservé une crêperie, le km pour s’y rendre pique un peu… 2 galettes, une crêpe et une bolée, discussions en tout genre… et aux lits, usés!!

A suivre, l’épisode 2, la journée du dimanche…

Et pour le plaisir, les photos de ce WE
photos.app.goo.gl/ji3ugjc8ADXs71QFA
Fred

Le plaisir du sport co

Retour sur l’événement majeure de ce dimanche 10 Avril : 2 équipes ECBTri dans le camp militaire de Coetquidan pour ce format S collectif : Une D3 de jeunes loups (Paul-Mickael, Samuel et Thomas, coachés par le 4eme jeune loup Yannick) et une D5 de vieux renards (Christophe, Franck, Guy, Phil et Yves – les Ocean Five sans coach)
 
Quelles sont vos impressions à froid?
 
Thomas : C’était top de pouvoir faire une épreuve en équipe. Une natation pas évidente en bassin de 50m mais qui s’est bien passée, un vélo très vallonné mais plaisant et un parcours CAP/Trail top ! Dommage que Polo ait calé en CAP mais cela n’a en rien gâché le plaisir de cette journée !
Paul-Mickael : Une bonne ambiance avant une arrivée sur place juste dans les temps. Aujourd’hui c’était esprit de groupe, et entraide. Une jolie natation mené par Thomas, des transitions à en rigoler. Un vélo technique et vallonné protégé par Samuel où je devais faire signe de ralentir à chaque bosse. Une partie course à pied dans le rouge mais avec beaucoup d’encouragement. On finit sur une bonne note pâté bières. Des sourires sur les visages. Et on en redemande. Un grand merci au coach pour les conseils et le transport.
Christophe : A l’aise sur les 100 premiers mètres et asphyxié sur les 650 derniers, promenade bucolique a vélo dans la lande du camp militaire pour venir buter sur un raidillon casse patte en cap. Heureusement, le Départ et l’arrivée à 5 malgré l’arrêt pipi et surtout le moment de récupération post effort ont fait de ce dimanche d’élections une superbe journée.
Guy : Une superbe journée sous le soleil et le vents ( rien à voir avec ce qu’on a pu connaître par le passé – certains d’entre vous s’en souviennent encore 😉😂)…
Comme prévu … à la faveur d’épreuves âprement disputées et de transitions parfaitement réalisées 😂… la D5 est arrivée avant la D3… Rassurez – vous on s’est retrouvé devant une bonne bière, des brioches et du pâté amenés par Yves et Francky.
Franck : Pour moi ce fut une grande première sur plusieurs points, je n’avais jamais fait de tri si tôt dans la saison ainsi que d’avoir à nager en piscine avec une trifonction mais surtout d’avoir réalisé une course en équipe, sportivement une très belle expérience à renouveler pour la cohésion d’équipe comme dit si bien notre président 😉. Encore merci à toute l’équipe.
Phil : J’ai vu un Franck impérial sur la Nat, un Christophe tranquille sur le vélo, un Yves sifflotant sur la CaP, un Guy organisé sur les transitions. J’ai vu les mêmes, parfois moins décontractés (bassin trop long, vélo trop lourd, souffle très court, prostate vicieuse). Objectif plaisir atteint de mon côté. On va oublier le classement. Et interdire à quelques anciens, les chaussures à lacets et la mise de chaussettes sur un S 🤣. Et j’ai surtout vu tout le monde se marrer au cul des voitures ensuite.
Coach Yannick : Avec une équipe amputée de 2 coureurs (blessure et covid), l’équipe s’est lancée dans l’aventure D3. Une natation solide a lancé l’équipe sur un bon wagon, le vélo allait mettre un coureur à rude épreuve et la course à pied sera difficile, mais l’entraide entre eux a été primordiale pour franchir la ligne d’arrivée avec une 17eme place sur 20 équipes engagées. Pour la seconde manche, l’équipe sera au complet et cela va payer.
 
Yves étant parti aider Sam dans la recherche de sa chaussure volante (nouvelle technique de transition à affiner), pas de Point Presse pour eux.
 
Phil
 

 

 

Semi-marathon De Liffré

Après trois mois de préparation rigoureuse le semi marathon est arrivé en date du 03/04.

Seul représentant des couleurs du club.

Un matin froid avec un 0 degré, un vent a 16km/h mais les premiers rayons de soleil étaient les bienvenus.

C’était une course roulante avec deux kilomètres de faux plats.

Les trois dernières kilomètres étaient dur avec une accélération progressive du groupe, et enfin le tapis rouge pour lancer le sprint final.

Résultat 1h27’00 144/900

ROULLEAU Paul-Mikael

La saison 2022 a commencé !

Seul représentant du club, j’ai participé ce dimanche 27/03/2022 à l’évènement organisé par le Liffré Cormier Triathlon.Au programme le matin, une épreuve XS sur laquelle un peu plus de 60 triathlètes étaient inscrit(e)s.

La donne était simple -> les 30 premiers de l’épreuve étaient qualifiés pour la finale (XS également) de l’après-midi.

Finissant 19è/60, j’étais donc qualifié pour la finale de l’après-midi.

Sur cette dernière, j’ai terminé 2è de la finale B.

Beaucoup de plaisir pris aujourd’hui, vivement le prochain triathlon !

Thomas

Urban Trail RENNES

Une fois de plus, les couleurs du club étaient bien représentées ce week-end lors de l’Urban Trail de Rennes.
Une très belle course et une organisation au top. Merci aux bénévoles et aux organisateurs sans qui l’ensemble de nos courses ne pourraient avoir
lieu.
Belle performance de *David et Jonathan* 🎸🎶sur le 14 km et 24 km.
Bravo à tous!!!

*Urban Trail 7 km:*
Emilie JONNEAUX (415ème)
Brian GRARE (1695ème)

*Urban Trail 14km: *
David CARPENTIER (55ème)

*Urban Trail 24km:*
Jonathan CHEREL (29ème)
Anthony LE GOFFIC (745ème)

Jonathan.

Pas besoin de thalasso

C’est la saison de la boue, du cross et du trail. En attendant le Glazig pour certains, quelques frog se sont testés dans la bonne humeur sur les pentes et la gadoue de la vallée du Canut. Superbe terrain de jeu sur Lassy.
Effort et boutade pendant 2h. Réconfort ensuite pour réalimenter les fibres musculaires. What else ?
Bref, David et Reguis sont prêts pour le WE prochain

Phil

True racing